Réactions pendant                                        et après la séance



 

 

Lors de la connexion, de la prise de contact, les effets diffèrent, suivant les sujets.

 

Certains ressentent la chaleur des mains, d'autres des fourmillements dans les bras ou les jambes et, d'autres encore, se sentent les jambes lourdes. Il arrive parfois qu'une sorte de bouffée de chaleur ou du froid leur monte à la tête. Ces sensations ne durent que quelques secondes. Ces réactions ne sont pas désagréables.

 

Lorsque je les magnétise, en position assise, les gens ressentent comme un courant qui traverse leur corps, de haut en bas, en passant par la colonne vertébrale. Les épaules se détendent. Il arrive aussi qu'ils sentent comme un déclic au niveau des vertèbres, comme si elles se remettaient en place, bien que mes mains soient à environ 10 à 20 cm de la peau.

 

En position allongée, la personne se détend, se dé-stresse. Un bien être l'envahit, elle est comme libérée de ses angoisses et soucis. Il se peut qu'elle se sente très légère, jusqu'à "s'élever" au dessus de la table de travail.

 

Au cours de mon travail, des fluides circulent dans ses membres, suivant le cas pour lequel elle est magnétisée. La tête se vide de tout mal et de toute oppression.

Parfois, des petits fourmillements lui indiquent que la partie magnétisée « reprend vie », notamment pour les bras et les jambes.

 

Pour ma part, je ressens ce que la personne ressent.

 

Il arrive que ma main aille directement à l'endroit à magnétiser, un peu comme si quelque chose la guidait et m'indiquait où travailler.

 

Je découvre parfois un endroit qui a été malade il y a très longtemps et qui garde encore une sorte de « mémoire ». 

Il peut s'agir d'anciennes fractures ou des problèmes dans le système veineux.

 

Lorsque je pratique, je pénètre les organes (c'est aussi une image) avec mes doigts et je vais jusqu'à « trifouiller » (je n'ai pas encore trouvé le terme adéquat) à l'intérieur du corps. Le sujet ressent bien cette opération.

 

A la fin de la séance, la personne est totalement reposée et de nouvelles énergies circulent.

 

Les réactions après, lorsque la personne est rentrée chez elle :

 

La douleur peut ressortir dans les heures qui suivent ou même le lendemain. Il peut y avoir aussi des nausées, dans les deux à trois jours qui suivent. C'est une réaction normale qui indique que le mal sort. Il cherche une sortie si l'on peut dire.

La nuit est paisible et le réveil serein.

 

Cette réaction de douleur est caractéristique lorsqu'on barre le feu (je suis également barreur ou coupeur de feu). J'utilise d'ailleurs cette technique pour les zonas que je magnétise également pour refaire circuler normalement les énergies et en rouvrant les centres énergétiques.

 

 

---------------

 

Vous pouvez également visiter le site qui explique comment je suis devenu magnétiseur, à l'adresse suivante :

http://daniel-magnetiseur60.jimdo.com

 

----------------

 

 

http://www.copyrightfrance.com/phtml/copyright.php